[Humeur] Faire ses jeux en décalage

saverne_2_

Depuis maintenant quelques années, la mode est à la promotion excessive des jeux. D’un titre AAA à un petit jeu indépendant d’un obscur studio hongrois, tous ont droit à leur lot d’artworks, de trailers, de détails à propos de leur développement ou encore de compte à rebours avant leur sortie. Conséquence pour le joueur : une impatience grandissante développant un sentiment bien connu nommé « il-me-le-faut-dès-sa-sortie « . Mais entre les impatients et les raisonnables, se trouve un véritable fossé.

Lire la suite

Publicités

[Réflexion] Refaire ses jeux d’enfance : bonne ou mauvaise idée ?

cartouche

On a tous, dans notre expérience de joueur, un jeu qui a marqué notre enfance. Celui qu’on faisait découvrir aux petits copains de passage à la maison, celui qu’on partageait en famille, ou encore celui qu’on a découvert, les yeux émerveillés, comme un excellent livre. Ce jeu, on l’adore, on l’idolâtre, c’est même parfois resté un de nos préférés. A l’âge adulte, l’envie nous prend de le retrouver, lui et ses sensations de Madeleine de Proust. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Lire la suite

[Réflexion] Le jeu vidéo, vecteur d’émotions

thebegginnersguide

On dit souvent d’un excellent film qu’il nous a tiré une larme. D’un très bon album de musique qu’il nous fait dresser les poils sur les bras. Qu’un tableau ou une oeuvre d’art nous a ému. Mais que dit-on d’un jeu vidéo ? Qu’il est bien, ou non d’ailleurs. Qu’on y a passé des heures, qu’il est difficile, ou encore qu’il a des graphismes à couper le souffle. Mais dit-on souvent qu’il nous a touché ? Le média est-il incapable de véhiculer des émotions ?

Lire la suite